Traversée de Paris 2005

Un évènement organisé par Nico · Ouvert à tous les niveaux - afficher la description
Seine
Nico
Nico a écrit le compte-rendu
Quel bonheur que ces journées du patrimoine. Mais les files d'attentes pour aller visiter le patrimoine français sont fort longues. Une solution? La traversée de Paris en kayak, évidemment. Il y a du monde sur l'eau, certes, mais c'est bon enfant car c'est jour de fête. On peut voir de grands monuments de Paris sous un angle inhabituel et surtout avec un moyen de locomotion qui nous est cher: le KAYAK! Cette année encore la météo était au rendez-vous. Une belle traversée en perspective.

SAUF QUE VOILA, LA FÊTE A ETE GÂCHEE :
Le départ de la traversée doit se faire avant 8h45. C'est donc une sortie pour les lêves-tôt! Certains ne peuvent même pas partir parce que venant de loin (les 4 coins de la France) voire très loin (Allemagne par exemple) ils n'ont pas le temps d'être sur l'eau et se voient donc refoulés par la brigade fluviale qui fait son travail pour respecter un décret qui ne donne accès à la Seine pour les kayakistes que de 8h00 à 10h00 entre Austerlitz et Iéna. C'est ainsi qu'en plus des "refoulés" du départ, une "petite" centaine de kayakistes ont été stoppés par la brigade fluviale (toujours....) avant le pont d'Iéna parcqu'ils n'avaient pas franchis ce pont avant 10h00 du matin! Imaginez une centaine de personnes, embarcations comprises, en face de la Tour Eiffel, refoulées sur les quais de Seine. Tant de jupes, de néoprènes et autres pagaies devant la Tour Eiffel, tout près des touristes mais encore plus près du flot incessant de voitures des quais de Seine. A celà vous ajoutez le bruit et l'odeur.....

En résumé les kayakistes n'ont droit de naviguer sur la Seine dans Paris que 2h00 par an... Est-ce acceptable sachant que ce même jour, au même endroit, au pied de la Tour Eiffel se déroulait "La Parisienne", course qui arrête la circulation automobile pendant plus de temps et sur une surface bien plus importante! Ceci signifierait que les sports n'ont pas droits aux mêmes facilités pour organiser leurs manifestations? Les kayakistes doivent-ils accepter une place misérable dans l'espace sportif actuel? N'oublions pas que ce genre de manifestations comme la traversée de Paris en kayak sont la vitrine de notre si beau sport. Sport qui rapporte des médailles d'or des JO! Mais sport qu'on refoule à une activité infime (créneaux bien matinaux -8h00/10h00 dans Paris intra-muros- qui forcément rebutent les non initiés) lors d'un week-end de fête comme les Journées du Patrimoine. Les kayakistes doivent-ils accepter une telle situation ou peuvent-ils envisager de profiter d' une journée par an de Paris et de la Seine?

Moran
Nico
Quel bonheur que ces journées du patrimoine. Mais les files d'attentes pour aller visiter le patrimoine français sont fort longues. Une solution? La traversée de Paris en kayak, évidemment. Il y a du monde sur l'eau, certes, mais c'est bon enfant car c'est jour de fête. On peut voir de grands monuments de Paris sous un angle inhabituel et surtout avec un moyen de locomotion qui nous est cher: le KAYAK! Cette année encore la météo était au rendez-vous. Une belle traversée en perspective.

SAUF QUE VOILA, LA FÊTE A ETE GÂCHEE :
Le départ de la traversée doit se faire avant 8h45. C'est donc une sortie pour les lêves-tôt! Certains ne peuvent même pas partir parce que venant de loin (les 4 coins de la France) voire très loin (Allemagne par exemple) ils n'ont pas le temps d'être sur l'eau et se voient donc refoulés par la brigade fluviale qui fait son travail pour respecter un décret qui ne donne accès à la Seine pour les kayakistes que de 8h00 à 10h00 entre Austerlitz et Iéna. C'est ainsi qu'en plus des "refoulés" du départ, une "petite" centaine de kayakistes ont été stoppés par la brigade fluviale (toujours....) avant le pont d'Iéna parcqu'ils n'avaient pas franchis ce pont avant 10h00 du matin! Imaginez une centaine de personnes, embarcations comprises, en face de la Tour Eiffel, refoulées sur les quais de Seine. Tant de jupes, de néoprènes et autres pagaies devant la Tour Eiffel, tout près des touristes mais encore plus près du flot incessant de voitures des quais de Seine. A celà vous ajoutez le bruit et l'odeur.....

En résumé les kayakistes n'ont droit de naviguer sur la Seine dans Paris que 2h00 par an... Est-ce acceptable sachant que ce même jour, au même endroit, au pied de la Tour Eiffel se déroulait "La Parisienne", course qui arrête la circulation automobile pendant plus de temps et sur une surface bien plus importante! Ceci signifierait que les sports n'ont pas droits aux mêmes facilités pour organiser leurs manifestations? Les kayakistes doivent-ils accepter une place misérable dans l'espace sportif actuel? N'oublions pas que ce genre de manifestations comme la traversée de Paris en kayak sont la vitrine de notre si beau sport. Sport qui rapporte des médailles d'or des JO! Mais sport qu'on refoule à une activité infime (créneaux bien matinaux -8h00/10h00 dans Paris intra-muros- qui forcément rebutent les non initiés) lors d'un week-end de fête comme les Journées du Patrimoine. Les kayakistes doivent-ils accepter une telle situation ou peuvent-ils envisager de profiter d' une journée par an de Paris et de la Seine?

Moran

Photos et vidéos

25 photos
Traversée de Paris Flo contre la Fluviale La Fluviale n'en peut plus Débarquement inédit Mais que fait la Police ?
Nico a publié une photo Moran, kayaking in the city
Moran, kayaking in the city - Traversée de Paris 2005 Moran et Xtophe - Traversée de Paris 2005 Gros passage !! - Traversée de Paris 2005 Débarquement - Traversée de Paris 2005 Xtrem Kayaking - Traversée de Paris 2005 Petite pause - Traversée de Paris 2005 Kayak extrême - Traversée de Paris 2005 A la recherche du débarquement - Traversée de Paris 2005 Kayak urbain - Traversée de Paris 2005
Nico, Christophe et Dave se sont inscrits à l'événement le May 15, 2013.

Ont participé (6)

Peut-être (0)

N'ont pas participé (0)